La légende de l’attrape-Rêves, Pippa Dyrlaga

La légende de l’Attrape-Rêves, Un conte des Indiens Ojibwés illustré par Pippa Dyrlaga – Editions Gründ. Dès 3 Ans – 18€

Après l’album post apocalyptique On nous appelait les mouches, découvrez une légende Amérindienne, sublimée par les papiers découpés de Pippa Dyrlaga : La légende de l’Attrape-Rêves .

Un conte des Indiens Ojibwés

Vous connaissez certainement les Attrapes-Rêves, ce joli tissage en toile d’arraignée qui protège des mauvais rêves. Son origine remonte au temps des indiens Ojibwés.

En ce temps passé où le monde était encore jeune, les animaux parlaient aux hommes. Dans la tribu Ojibwés, Nokomis, une vénérable grand-mère, partage son tipi avec Iktomi, l’araignée. Un jour, ses petits-enfants lui rendent visite et décident de chasser l’araignée pour lui rendre service.

Heureusement, Nokomis intervient ! Pour la remercier de l’avoir sauvée, l’arraignée lui confie son secret. Elle lui enseigne comment fabriquer une toile magique pour protéger les enfants des mauvais rêves.

Véritable ode à la nature

Ce conte Amérindien aborde avec subtilité l’importance de respecter les êtres vivants et la nature, ici une araignée.

Les illustrations sont jolies, dans des teintes très reposantes. Le délicat travail de découpe laser est magnifique. Cela donne du relief, de la profondeur ! On adore, par contre attention, c’est assez fragile. Je ne met pas de photos pour vous laisser la surprise et ne pas gâcher le plaisir.

Cet album peut-être d’un grand secours en cas de difficulté au moment du coucher, pour les plus petits notamment. N’hésitez pas à profiter d’un moment de complicité pour fabriquer un attrape-rêves. C’est assez rapide à faire et ça ne demande pas beaucoup de matériel.

« En maternelle, j’ai fabriqué un attrape-rêves mais je ne connaissais pas vraiment la légende. J’ai bien aimé l’album, surtout les papiers découpés. »

M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.