Amour et Confettis, Emilie Chazerand et Aurélie Guillerey

Amour et Confettis, écrit par Emilie Chazerand et illustré par Aurélie GuillereyEditions SarbacaneDès 5 ans14,90€

Après avoir rigolé avec Émile, Margot et leurs amis monstrueusements espiègles, je vous propose de découvrir un très bel album illustré plein de pep’s.

La fabrique de confettis

Edgar Bottillon dirige avec bonheur la fabrique de confettis familiale, comme son père et son grand-père avant lui. S’il raffole de cette petite pagaille géométrique multicolore, ce n’est pas le cas de sa femme : Edwige Mitaine. Pour elle, artiste peintre, les confettis c’est vraiment pas joli. Ils sont même devenus son pire cauchemar !!

Elle en retrouve partout : dans le tiroir à couverts, dans le réfrigérateur, sur sa couverture en pilou, sous la cloche à dessert… Cela la rend complètement folle ! Cela vire carrément à l’obsession. Elle passe ses journées à les traquer dans tous les recoins de la maison et cela se ressent jusqu’à ses dernières toiles !

Un matin, elle découvre un confetti au fond de sa culotte. Cette fois, c’en est trop, Edwige fait sa valise et s’en va loin d’ Edgar et de ses maudits confettis.

Le coeur en morceaux

Edgar Bouillon est malheureux et il n’a plus du tout envie de voir partout des confettis si joyeux. Il se met alors à fabriquer des confettis tout gris. Mais lorsque les clients se pressent à la fabrique Botillon pour acheter des kilos des confettis pour la fête du nouvel an… C’est la catastrophe ! Personne ne veut de confettis tout gris et tous se ruent chez Ferdinand, la boutique d’à côté. L’avenir de la fabrique est menacé…

Du côté d’ Edwige, ce n’est pas mieux. Elle s’ennuie à mourrir et n’a plus aucune inspiration ! Elle ne cesse de peindre des ronds…Il est grand temps de se réconcilier, tout ça ne peut plus durer. Quoi de mieux pour cela qu’une jolie robe à pois ?

Un album festif et plein de fantaisie

Gros coup de coeur pour cet album dès la couverture. Les illustrations sont naïves et pleines de pep’s. C’est tendre, drôle et fantaisiste !

On adore la fabrique de confettis et le caniche nain nommé Serpentin, on s’amuse de l’exaspération d’Edwige face aux confettis envahissants, on a de la peine pour Edgar qui se retrouve seul et malheureux et on s’émerveille de leurs retrouvailles avec cette jolie surprise finale !

Vous l’aurez compris, on a adoré cet album et je ne peux que vous le recommander.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.