Émile et Margot T11 : C’est pas gagné !

Émile et Margot T11 : C’est pas gagné ! Ecrit par Anne Didier et Olivier Muller – Illustré par Olivier DeloyeEditions BD KidsDès 6 ans9,95€

Après avoir suivi les aventure des CE2 de l’école de la rue Homère, je vous propose de découvrir une petite BD qui ne manque pas d’humour.

Synopsis

La vie de château peut parfois être très compliquée… Entre le jardinier qui s’approprie leur travail, mademoiselle Niquelle-Crome la gouvernante autoritaire et Rodrigue leur méchant cousin, Émile et Margot ne savent plus où donner de la tête ! Même avec l’aide des monstres, ce n’est pas toujours gagné…

Vie de château et monstres espiègles

Émile et Margot, Prince et Princesse du Royaume de Monstrie, aiment s’amuser, comme tous les enfants. A une différence près, ils ont pour amis, des petits monstres espiègles et rigolos ! Et heureusement pour eux, car, la vie de château est parfois ennuyante et semée d’embûches !

Que ce soit pour donner une bonne leçon au jardinier menteur ou bien pour apprendre plus rapidement toutes les formules de politesse de leur gouvernante,Mademoiselle Niquelle-Crome, leurs amis monstres sont toujours pleins de ressources

Le Dekoi-j’meumêle n’hésite pas à faire appel à ses amis pour parer aux situations difficiles des enfants. Les enfants s’ennuient ? Le monstre à jouer leur propose un jeu des 7 différences grandeur nature, des points à relier sur le mur ou encore une pièce entière à colorier !

Leur horrible cousin Rodrigue leur vole leur magnifique bouquet de fleurs conçu pour la fête des mères ? Rendez-vous chez l’Epoustou-fleur ! Entre les plantes qui chantent, les plantes grasses qui s’empiffrent toute la journée, les pensées positives… Les enfants trouveront certainement de quoi faire le plus grand effet.

Émile est soudainement infiniment triste ? Rendez-vous chez le Docteur Savamieux ! Et s’il devient soudainement très méchant? Nul doute qu’il s’agit du Faux-frère : un monstre qui se déguise pour jouer des mauvais tours !

Jeux de mots en folie

Tout au long des 12 petites saynètes, Anne Didier et Olivier Muller ( frères et sœurs et auteurs d’Anatole Latuile) nous font mourrir de rire avec leurs jeux mots ! L’humour est omniprésent et très efficace ! On adore découvrir un nouvel ami monstrueux à chaque gag et la subtilité des jeux de mots. Je n’en citerait qu’un seul pour ne pas vous gâcher le plaisir : le chat-grin qui rend triste les personnes qui l’accueille !

L’efficacité des jeux de mots ne fonctionnent pas uniquement grâce au texte ! Les illustrations d’Olivier Deloye les met en valeur et leur donne vie. Les personnages ont des styles et des caractères très différents et très marqués. Chaque monstre a ses propres spécificités qui ne manquent pas d’originalité : le démon-strateur avec ses grandes oreilles, sa canne et son chapeau, le monstre-photographe avec son œil télescopique ou encore les kangou-skis avec leur grande poche et leur œil unique…

On se régale autant des mots que des dessins. Ça fonctionne à 6 ans, a 9 ans et même a 33 ans ! Bref, je vous recommande chaudement cette série qui nous raconte les aventures hilarantes de deux petits garnements et de leurs amis monstres, toujours prêts à les aider !

« J’ai bien rigolé ! Ce serait trop bien si le monstre Dekoi-j’meumêle existait pour de vrai ! »

M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.