109 rue des Soupirs T4 : Fantômes au tableau !

109 rue des Soupirs T4 : Fantômes au tableau ! Mr Tan et Yomgui Dumont Editions Casterman – Dès 8 ans – 11,90€

L’année dernière, je vous ai présenté le Tome 1 de la série 109 rue des Soupirs, signé Mr Tan ( Antoine Dole) et Yomgui Dumont. Aujourd’hui, je reviens avec le tome 4 : Fantômes au tableau ! et une chouette nouvelle : dorénavant, les BD sont éditées en couleurs !!

Fantômes au tableau !

Aujourd’hui est un grand jour ! Les parents d’Elliot vont l’accompagner à son école pour présenter leur métier et rien ne doit gâcher ce moment. C’est tellement rare, eux qui sont toujours absents !

Sauf que… Évidemment, ils ont un empêchement de dernière minute. Pour les fantômes de la maison, hors de question qu’Elliot ait le coeur brisé !

Lorsque Walter prend accidentellement possession du corps de la maman d’Elliot, Eva décide de faire pareil avec le papa. Serait-ce le début des ennuis ?!

Il suffit qu’Elliot n’y voie que du feu… Nos amis fantômes vont devoir se mettre à jour sur le fonctionnement des humains :  « Attendez, les mains ça sert à quoi déjà?! »

Amédée et Angus vont veiller à ce que cette sortie scolaire ne se transforme pas en cauchemar…Mais c’était sans compter la présence de la célèbre chasseuse de fantômes : Ulrika !

Un univers gothique et désopilant

A la maison, on adore le travail d’Antoine Dole ! C’est toujours bien écrit et ses héros ne manquent ni de charisme ni de caractère. Ses histoires mêlent avec brillot humoursecond degrés et jeux de mots. Sa sensibilité nous touche en plein coeur et on aime les stratagèmes de ses héros pour combattre le harcèlement et l’injustice.

Dans la série 109 rue des Soupirs, on rencontre Elliott, un jeune garçon délaissé par ses parents complètement accaparés par le travail. Heureusement, il habite une maison hantée par de gentils fantômes qui l’ont de suite adopté…

Ils sont prêts à tout pour lui éviter d’avoir le coeur brisé. A tout, même à prendre possession du corps de ses parents pour leur présentation à l’école, tant attendue par Elliot.

Ce tome 4 nous régale du début à la fin, on se délecte des illustrations mortellement décalées de Yomgui Dumont. C’est drôle, touchant, désopilant et délicieusement gothique !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.