109 rue des Soupirs : Fantômes sur le grill, Mr Tan et Yomgui Dumont

109 rue des Soupirs : Fantômes sur le grill, écrit par Mr Tan et illustré par Yomgui DumontEditions Casterman – Dès 7 ans – 10,90€

Aujourd’hui, je vous propose de découvrir une nouvelle série gothique divinement désopilante signée Mr Tan (Antoine Dole).

Synopsis

Elliot aimerait bien avoir une famille normale. Oui, mais voilà, ses parents ne sont jamais là. Et surtout, il habite au 109 rue des Soupirs, une maison lugubre, vraiment hantée par des fantômes !

Bon, c’est vrai que «hantée » est un bien grand mot, car ces fantômes sont plutôt sympas et ont adopté Elliot comme si c’était le petit dernier.

Alors, quand débarque un inspecteur du C.R.I, chargé de contrôler leur aptitude à terroriser, c’est la panique ! Les gentils fantômes doivent enfiler illico leurs costumes de spectres terrifiants…

Ce ne sera pas une mince affaire… surtout avec l’horrible Ulrika von Paprika dans les pattes ! Cette terrible chasseuse de fantômes a convoqué un troupeau de journalistes. Elle a décidée de prouver au monde entier l’existence des fantômes !

Nos gentils ectoplasmes vont devoir ruser pour convaincre l’inspecteur tout en échappant à Ulrika von Paprika et sa horde de journalistes.

Gothique, drôle et désopilant

Nous sommes tombés dessus par hasard, en flânant dans les rayons de la librairie. Les enfants adorent la plume d’ Antoine Dole, que ce soit avec Le monstre du placard, Mortelle Adèle ou encore Simon Portepoisse !

Il faut dire que ses héros ne manquent ni de charisme ni de caractère. Ses histoires mêlent avec brillot humour, second degrés et jeux de mots. Le combo gagnant pour plaire aux petits comme aux grands.

Dans la série 109 rue des Soupirs, on rencontre Elliott, un jeune garçon délaissé par ses parents complètement accaparés par le travail. Heureusement, il habite une maison hantée par de gentils fantômes qui l’ont de suite adopté.

Walter, le cowboy du far West, un peu brut de décoffrage; Eva, une Castafiore très maternelle; Amédée, l’ado gothique, et Angus, le poète dépressif légèrement peureux.

Leur quotidien est chamboulé par un courrier inattendu : une lettre les avisant du contrôle de la C.R.I. La Comission des Revenants Inadaptés. Un agent est chargé d’inspecter l’efficacité fantomatique des ectoplasmes qui habitent cette maison. S’ils n’hantent pas correctement leurs humains, ils seront immédiatement réincarnés en animaux de compagnie…

Je n’en dit pas plus pour ne pas vous spoiler… Mais, on prend énormément de plaisir tout au long des 125 pages de BD.

Les illustrations en bichromie noire et gris bleuté plonge l’histoire dans un univers gothique mortellement décalé. La mise en page est moderne et archi dynamique. Yomgui Dumont nous régale de ses gros plans complètement déjantés. Les personnages sont vraiment très expressifs et ont tous la langue bien pendue !

Bref, une super BD, accessible aux jeunes lecteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.