L’œil du loup, Daniel Pennac et François Roca

Nouvelle édition collector : L’œil du loup, écrit par Daniel Pennac et illustré par François Roca – Editions Nathan – Dès 7 ans – 9,95€

Près de 40 ans après sa première parution, L’œil du loup est plus actuel que jamais, dans une nouvelle version illustrée, également disponible en version Dyscool (et ça c’est super cool !)

Un classique intemporel

L’œil du loup est un grand classique, mais c’est avant tout une histoire vibrante, une histoire d’amitié, une histoire de nature, de respect. Daniel Pennac raconte la rencontre entre un loup bleu et un jeune garçon, à travers le grillage de l’enclos du zoo. Le premier est borgne et le deuxième garde un oeil fermé.

Dans l’œil du loup défilent le Grand Nord, l’aventure, sa soeur Paillette, la fuite éperdue devant les bandes de chasseurs, la bagarre, les cages et les barreaux des zoos.

Dans l’œil du petit garçon, les trois Afrique, la guerre, l’incendie, le marchand Toa, le Roi des Chèvres, le Vieux Lion, le guépard, l’antilope, le dromadaire rêveur, le Gorille Gris, la déforestation, l’autre monde, le jardin zoologique, son Oeil fermé.

Abimés par la vie, nos deux amis avaient décidé qu’un seul oeil suffisait pour voir tout ça… Mais leur rencontre va tout changer. Ensemble, ils vont raconter et rêver. Ensemble, ils vont assembler les pièces du puzzle, et finalement, les animaux, le zoo, les visiteurs, tout n’est pas si triste ! Cela mériterait peut-être même d’être observé des deux yeux…

Une ode à la nature

Cette histoire est absolument magnifique. Intemporelle. Bouleversante. Terriblement d’actualité. C’est une ode à la nature, à l’amitié entre les hommes et les animaux. On voyage entre le Grand Nord et l’Afrique. Le partage d’expérience entre loup bleu et Afrique est incroyablement touchant. Ces tranches de vie mêlent aventure, adversité, courage, migration, amour et amitié.

Cette nouvelle version est illustrée par François Roca. Ses illustrations en noir et blanc ponctuent l’ouvrage et facilitent la lecture et la compréhension des plus jeunes lecteurs. On adore l’illustration de la couverture qui donne un joli coup de pep’s à cette nouvelle édition.

Le texte d’une centaine de pages est découpé en 4 chapitres, contenant chacun plusieurs parties. Cela favorise le confort de lecture et ça c’est super cool !

Deux versions : classique et Dyscool

Le chef d’œuvre intemporel de Daniel Pennac existe aussi dans une version DYSCOOL, lecture facilitée. Conçue spécialement pour les Dys et pour ceux qui ont du mal à lire :

  • Papier ivoire
  • texte aéré
  • police de caractère adapté
  • mots difficiles définis à chaque page
  • syllabes des mots complexes différenciées pour aider le déchiffrage

C’est fantastique de rendre accessible à tous ce merveilleux texte ! Vous pouvez aussi retrouver d’autres best-sellers de la littérature jeunesse dans cette collection Dyscool, comme Le buveur d’encre, Le renard de Morlange ou encore la série Nico.

Retrouvez ma chronique sur le buveur d’encre dyscool en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.