L’école des rêves T1 : La promotion Neptune, Paul Ivoire

L’école des rêves T1 : La promotion Neptune, écrit par Paul Ivoire et illustré par Antoine Brivet Editions Poulpe Fictions – Dès 8 ans – 9,95€

Aujourd’hui, découvrez le premier tome de L’école des rêves, un roman fantastique qui nous transporte dans un monde parallèle : Evêria.

L’histoire

Loin au dessus de nos têtes, par-delà les nuages, se trouve le monde d’Evêria, où sont fabriqués les rêves des humains.

A 10 ans, le jeune Kimlan fait son entrée dans la prestigieuse École des rêves. Il y découvre les combats d’Imagination, et fait la rencontre de drôles de créatures. Les leçons du maître des Cauchemars le mettent cependant en difficulté. Est-ce à cause de ce curieux pouvoir dont parlent les Anciens ? Et quelles sont ces mystérieuses chauves-souris qui envahissent les couloirs de l’école ?

Bienvenue dans la fabrique des rêves !

Dès les premiers mots, Paul Ivoire nous transporte dans un univers fantastique, où les enfants se rendent à l’école en crocodile. Au sein de la Valactée, à Êveria, nous rencontrons de drôles de créatures : les Mililims et des Oniris, qui ressemblent aux Terriens. Tandis que les premiers fabriquent les rêves des humains, les seconds veillent à ce qu’ils leur parviennent sans encombre.

Kimlan est un jeune Oniris âgé de 10 ans. Il fait son entrée au nuage-école château de Chambord. Dès la fin du premier trimestre, il devra passer le test de la comète qui comprend trois épreuves : le Voyage, l’Analyse et l’Imagination. Ceux qui réussiront accèderont au premier étage de l’Atelier des Mille et un Songes, les autres apprendront à gérer les bulles d’archives au rez-de-chaussée.

Un ancien pouvoir ancestral

Si Kimlan se débrouille plutôt bien en Imagination, il rencontre quelques difficultés en cours de cauchemars et en Analyse. En effet, il est le seul de la classe à ne rien distinguer du contenu de sa bulle miroir. Il a seulement aperçu le visage d’une petite fille, mais rien concernant le rêve ou le cauchemar en question…

Et s’il avait hérité du vieux pouvoir ancestral ? Et s’il pouvait identifier les destinataires des bulles Miroir et voyager sur Terre ? Va-t-il échouer à l’épreuve d’Analyse, comme sa mère ou réussir à développer un stratagème pour en tirer avantage ?

Un roman fantastique

Ce premier opus compte 178 pages partagé en 18 chapitres. Comme dans tous les romans Poulpe Fictions, le confort de lecture est privilégié : la typo est assez grosse, les chapitres sont courts et les illustrations facilitent la compréhension.

L’histoire est bien menée et possède de nombreux atouts pour plaire aux jeunes lecteurs : le monde parallèle, le pouvoir de l’imagination, les créatures fantastiques… On retrouve énormément de références historiques, culturelles et artistiques. Les enfants découvrent notamment le château de Chambord, un chef d’œuvre architectural de la Renaissance, avec son escalier à double hélice conçu par Léonard de Vinci.

Paul Ivoire aborde des sujets intéressants qui invitent à la réflexion et au débat : l’écologie ou la naissance d’une amitié au départ improbable. On adore aussi ses mots inventés qui contiennent de jolis clins d’œil :

  • «Helmès» pour «Hermès», le messager des Dieux Grecs
  • «Mililim», un palindrome
  • «Evêria», construit avec le mot «rêve» à l’envers et le suffixe -ia…

La lecture est assez fluide, les rebondissements sont nombreux. On s’attache très vite à Kimlan, un petit Oniris sensible et ingénieux, qui va prendre confiance en lui au fil du récit.

Si votre enfant apprécie les romans fantastiques mêlant pouvoirs magiques, créatures fantasques, amitié et obstacles à affronter, alors foncez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.