Expliquer la GPA : Mes papas, la princesse et la fée, Yoann Ortega

Mes papas, la princesse et la fée, écrit par Yoann Ortega et illustré par Christelle PoncheAuto édité La fabrique Créa. Dès 3 ans – 15,00€

Aujourd’hui, j’aimerai vous parler d’un livre illustré qui amène les enfants de 3 à 5 ans à comprendre le concept de la gestation pour autrui (GPA). 

Une histoire tendre et bienveillante

C’est l’histoire d’une petite fille qui veut raconter une histoire à son doudou. Pas n’importe laquelle : sa propre histoire.

Elle explique, avec des mots simples, qu’elle a deux papas qui s’aiment fort et qui rêvent de construire une famille. Ils ne peuvent pas faire d’enfant ensemble puisqu’il faut un homme et une femme pour cela.

Ils vont donc partir à l’aventure pour rencontrer un docteur magicien, une princesse et une fée. Une graine de papa + un œuf de princesse, le tout mélangé dans le ventre de la fée et saupoudré d’une formule magique du docteur magicien… Quelques mois de patience et ce sera sa naissance.

Amour et tolérance

Yoann Ortega, auteur et papa, aborde avec simplicité et bienveillance les notions de famille homoparentale, de femme porteuse et de donneuse.

Ce livre, qui s’adresse aux jeunes enfants, dès 3 ans, est un pur concentré de tolérance et de diversité. Cela permet aux enfants concernés par la GPA de mieux comprendre d’où ils viennent. Mais cela permet surtout d’expliquer aux enfants qu’il existe pleins de familles différentes. On peut avoir deux mamans, deux papas, une maman et un papa, qu’un papa ou qu’une maman ou ne pas connaître ses parents. Une famille c’est avant tout de l’amour !

On trouve très peu de livres jeunesse qui aborde le sujet de la GPA, ou des familles différentes du schéma traditionnel. Celui-ci est vraiment très accessible, les illustrations de Christelle Ponche sont douces et naïves. Petit Point + : La petite fille donne à son doudou une explication très simple de comment on fait les bébés.

📍L’auteur reversera 1€ par livre vendu à l’association Enfants d’Arc en Ciel pour soutenir leurs actions en ce qui concerne la défense de toutes formes de parentalité et lutter contre la discrimination des parents gays et lesbiens.📍

« J’ai bien aimé l’histoire de cette petite fille et de ses deux papas. Je pense qu’on devrait le lire dans les écoles maternelles. Parce que les enfants à l’école ils disent que c’est pas possible d’avoir deux mamans ou deux papas et c’est vraiment trop nul parce qu’ils se moquent. »

M.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.